Programme des petites subventions du réseau : le RAMPAO appuie 09 AMP membres pour la mise en oeuvre des activités de conservation

La première phase du programme des petites subventions du réseau a appuyé 9 AMP Membres du RAMPAO pour la mise en ouvre des activités de conservation.

Les Aires Marines Protégées de, Santa Luzia, Orango, Joal-Fadiouth, Kayar, Bamboung, de Gandoul, Tanbi Wetlands National Park, Tanji Bird Reserve, et du Niumi national Park ont été retenues dans le cadre de l’appel à manifestation de projet lancé par le secrétariat du RAMPAO.

Ce programme de petites subventions, s’inscrit dans le cadre du projet d’autonomisation du RAMPAO financé par la fondation MAVA pour la période 2016-2018.

Les activités de conservations qui vont être mise en œuvre dans ses AMP tournent autour du renforcement de capacité des gestionnaires d’AMP, des visites d’échanges entre « AMP sœurs » sur les stratégies de surveillance maritime des zones protégées, du suivi écologique de récifs artificiels immergés, de la sensibilisation communautaire sur les limites et la zonation des AMP, …

Pour une meilleure coordination des activités soutenues dans le cadre de ce programme, le Secrétariat du Rampao collabore avec les directions chargées de la gestion des AMP (DAMCP du Sénégal, DPWM de la GAMBIE, le Ministère de l’agriculture et de l’environnement du Cap-Vert, IBAP de la Guinée Bissau).

La mise en œuvre des activités vont être assurées directement par les gestionnaires et les communautés locales.La deuxième phase est prévue et sera principalement destinée aux AMP de Guinée et de la Sierra Leone, afin que tous les pays membres du RAMPAO puissent bénéficier de ce programme dont le but est d’impulser une dynamique de conservation et de gestion efficace des AMP en Afrique de l’Ouest.